Inscription en crèche : le casse-tête

crèche modifC’est probablement l’angoisse de tous les futurs et jeunes parents, en tout cas de tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une famille dévouée corps et âme à ces chers petits : « aura-t-on une place en crèche ? »
Et on entend de tout sur ce rayon. Certains vont jusqu’à préconiser une demande d’inscription dès l’annonce de la grossesse, pour être en tête de liste. Et pourquoi pas attendre d’avoir la place en crèche pour entreprendre la conception, tant qu’on y est !

Alors, oui, les places en crèches sont chères, et il n’y en a pas pour tout le monde. Mais faire une demande précoce n’est pas toujours la solution. Beaucoup de mairies refusent même de faire les inscriptions avant le 6ème mois de grossesse.

Mais alors quand doit-on faire les inscriptions ?

Il ne semble pas y avoir de réglementation sur ce point. Donc, chacun fait sa sauce. Chaque mairie fixe des modalités d’inscription valables dans toutes les crèches qu’elle a sous sa coupe. Chaque association fixe d’autres modalités d’inscription pour les crèches qu’elle gère. Et chaque petite crèche isolée fixe elle-même ses modalités d’inscription.

Mais alors, comment on fait ???

La première chose, c’est de ne pas paniquer.
La deuxième, c’est d’établir la liste des crèches proches de chez vous, et ce dès le début de votre grossesse. Pour ça, voilà un site très bien fait :
http://www.mon-enfant.fr/web/guest/recherche-place/recherche-place-garde-geoloc
Jetez un coup d’œil au descriptif de chacune, histoire de vérifier si ce type de crèche (collective, parentale…) et la tranche d’âge des enfants accueillis collent avec vos besoins. Puis passez un petit coup de fil à chacune, pour connaître leur procédure (quand faire l’inscription, quels documents fournir).

A savoir : pour les crèches municipales, une seule demande d’inscription, à formuler directement à la mairie, est valable pour toutes les crèches de la municipalité. Idem pour d’éventuelles grosses associations qui gèrent plusieurs crèches sur votre secteur. Pour les crèches autonomes par contre, il faut faire une demande par crèche.
Voilà. Ça, c’est pour la partie inscription. Laborieux, oui, mais il faut passer par là.

Mais ce n’est pas fini. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’INSCRIPTION ne vaut pas ADMISSION !
Le conseil du Temps des Mamans : recontactez chaque crèche dans laquelle votre futur enfant est pré-inscrit tous les mois ! Ça peut ressembler à du harcèlement, et pourtant ça marche. N’hésitez pas aussi à demander à rencontrer le ou la directrice et à visiter les locaux. Vous pourrez vous extasier sur les installations et les qualités du personnel, histoire de faire bonne impression.

Après la naissance, communiquez à chacune la « déclaration de naissance » qui vous aura été fournie à la maternité, pour confirmer l’inscription. Puis continuez le harcèlement jusqu’à l’admission. Celle-ci n’a lieu que quand une place se libère et que votre enfant est reconnu apte après la visite médicale, carnet de santé à l’appui.

Le Temps des Mamans espère que cet article aidera quelques parents à s’y retrouver et leur souhaite bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.