L’haptonomie

haptonomie modifC’est LA méthode de préparation à l’accouchement en vogue ces dernières années. Et on le comprend puisqu’elle propose aux futurs parents de communiquer avec leur enfant avant la naissance.
« Véritable science de l’affectivité », l’haptonomie ne se résume pas à une technique qui permet aux futurs parents de rentrer en contact avec leur enfant par le toucher sur le ventre de la mère. Elle vise à « favoriser la maturation de la relation affective entre la mère, le père et l’enfant ». Elle permet donc le « développement d’un sentiment de parentalité » de manière précoce, et « un sentiment de plus grande sécurité » pour l’enfant à naître, nécessaire à son autonomie future.

 

En pratique

Les séances se déroulent en couple et démarrent assez tôt, vers le 4ème ou 5ème mois de grossesse, quand la maman commence à bien sentir les mouvements de son bébé. Si elle est pratiquée par une sage-femme ou un obstétricien, elle inclut la préparation à l’accouchement. Les séances sont donc (en partie !) remboursées par la Sécurité Sociale. Pour l’aspect théorique, rien de plus qu’une préparation classique. En pratique, l’haptonomie fournit des outils de gestion de la douleur spécifiques.
Pour plus d’infos, consulter le site du CIRDH (Centre International de Recherche et de Développement de l’Haptonomie).

 

L’avis du Temps des Mamans

L’haptonomie prénatale est une expérience unique et son succès est mérité si l’on considère l’aspect révolutionnaire de son principe : intégrer les pères aux séances et permettre aux 2 parents de « rencontrer » leur enfant in-utero.

 

L’accompagnement du Temps des Mamans : quelles différences avec l’haptonomie ?

Il n’est pas nécessaire d’être formé à l’haptonomie pour amener les futurs parents à vivre ces moments magiques de partage avec leur bébé. Le Temps des Mamans le fait aussi ! L’état de détente de la mère pendant les séances de relaxation est mis à profit pour susciter ces rencontres.
L’accompagnement du Temps des Mamans inclut également la pratique de plusieurs techniques de relaxation axées sur la gestion de la douleur, à pratiquer seule ou à 2.

Les plus du Temps des Mamans :

  • des séances de shiatsu réparties sur le temps de la grossesse, adaptées aux besoins de la maman et à son bébé. Le père peut aussi en bénéficier.
  • le papa apprend différentes techniques de massage, des manœuvres de shiatsu et des points de digipuncture (acupuncture sans aiguille !). Il pourra ainsi aider sa partenaire à se détendre et la soulager des maux de la grossesse, mais aussi faciliter l’accouchement et réduire la douleur le jour J. Ceux qui le souhaitent peuvent même apprendre à la guider en relaxation.
  • l’importance du suivi post-natal. Si l’accouchement est une épreuve, l’arrivée d’un bébé dans un foyer en est une autre. Les bébés sont scrutés sous tous les angles pour vérifier que tout va bien. Les mères, elles, sont souvent oubliées dans cette période pas toujours facile. Le Temps des Mamans continue de s’occuper d’elles aussi longtemps que nécessaire.

Cet accompagnement, pratiqué par une psychomotricienne DE (profession paramédicale), ne peut être assimilé à une préparation à l’accouchement. Le Temps des Mamans conseille donc à tous ses participants de suivre en parallèle les cours de préparation à l’accouchement de leur maternité.

Les actes de psychomotricité ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles participent au remboursement des séances. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.