Pourquoi les femmes enceintes ont-elles des nausées ?

illustration par Pénélope Bagieu

illustration par Pénélope Bagieu

Difficile à dire encore aujourd’hui. Plusieurs raisons sont invoquées et tout le monde n’est pas d’acccord.
Le Temps des Mamans fait le point sur les causes avancées pour expliquer ce charmant phénomène.

Les raisons hormonales

Le corps de la femme enceinte subit un véritable déferlement hormonal au début de la grossesse. Le taux d’oestrogènes (hormones féminines) et de βHCG (sécrétée par le placenta), toutes 2 connues pour provoquer des nausées, sont particulièrement augmentées pendant le premier trimestre. Les oestrogènes continuent d’augmenter tout au long de la grossesse. La βHCG, elle, connaît un pic entre la 12ème et la 15ème semaine de grossesse, puis régresse jusqu’à l’accouchement. Ce qui correspond précisément à l’évolution des nausées chez la plupart des femmes enceintes. Beaucoup de chercheurs s’accordent à dire que ce n’est pas une coïncidence.

Un odorat surdéveloppé

Vous l’avez peut-être vous même constaté, de sont souvent des odeurs qui déclenchent les nausées. D’où le calvaire dans les transports en commun, les stations services, et même dans la cuisine !
Certains voient dans cette extrême sensibilité des femmes enceintes aux odeurs un mécanisme de défense destiné à protéger l’embryon des poisons. Les odeurs dérangeantes sont interprétées comme des dangers potentiels pour le bébé. C’est d’ailleurs les substances nocives à son développement qui déclenchent le plus fréquemment les nausées : alcool, tabac, café.  Certaines femmes ne supportent plus les œufs, la viande, le poisson : autant d’aliments dangereux s’ils sont avariés.

A noté que les hormones citées plus haut, les oestrogènes et la BétaHCG, mais aussi la thyroxine (également augmentée chez la femme enceinte), ont une influence notable sur les performances de l’odorat. Comme quoi, tout est lié.

Pour ceux qui veulent un peu plus d’infos :
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1013/sa_2612_femme_enceinte_flair.htm
http://www.etreenceinte.com/mon-mag/article/gros-plan-les-nausees-de-la-grossesse
 

Des raisons psychologiques

Malgré les liens évidents entre le bouleversement hormonal de début de grossesse et les nausées, on trouve encore des partisants du facteur psychologique. Les nausées seraient, selon eux, une manifestation hystérique face à la pression sociale qui pousse les femmes à devenir mère, la maternité étant vécue comme l’aboutissement d’une vie de femme. D’autres y voient carrément un rejet symbolique de la grossesse.

Il faut peut-être relativiser la portée de ces interprétations.
Sans s’étendre sur leur côté un rien sexiste, on peut signaler qu’elles ne sont plus de toute première fraîcheur. On les trouve dans une interview de deux gynécologues obstétriciens. Pas des grands spécialistes de la sphère psychique, quoi ! On peut penser qu’ils manipulent là des concepts qui les dépassent probablement de plusieurs têtes. Et qu’ils feraient peut-être mieux de s’abstenir. Ça leur laisserait du temps pour s’informer un peu sur les avancées de la science dans leur propre domaine.

Le Temps des Mamans admet facilement que l’anxiété favorise l’apparition ou l’aggravation des nausées chez la femme enceinte. Mais quand on sait que 8 femmes enceintes sur 10 souffrent de nausées, il est difficile de croire qu’elles font toutes un rejet symbolique de grossesse ! Quant à entendre qu’elles sont autant d’hystériques, là, on se croirait au 19ème siècle !

En bref, petite mise au point

Non !  Les nausées, ce n’est pas dans la tête !

Donc, si vous avez dans votre entourage une femme enceinte qui souffre de nausées, laissez tomber les petites phrases du genre « allez, fait un effort, bouge ! » (fonctionne aussi avec « mange », « sort », « sourit »). Par ce que non, elle ne peut pas bouger. Et des efforts, elle en fait déjà beaucoup. Pour ne pas vous vomir dessus par exemple, même si vous êtes fumeur et que vous avez bu une bière avant de lui faire la bise.

Essayez plutôt de vous mettre à sa place quelques instants : imaginez une gueule de bois, une sévère, hein. Ça a bien du vous arriver une ou 2 fois. Mais au lieu de vous sentir mieux le lendemain, c’est pire. Et ça dure 3 mois (en moyenne). Ah, petit détail important : vous n’avez pas le droit de prendre de médicaments. Bah non! La plupart sont déconseillés aux femmes enceintes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.