Constipation : les points de shiatsu qui soulagent – épisode 1

schéma constipation

Et encore, là, y’a pas de bébé dans l’utérus de la dame…

La semaine dernière, Le Temps des Mamans s’est intéressée aux nausées de grossesse et proposait quelques points de shiatsu qui peuvent les soulager.

Regardons aujourd’hui de l’autre côté du tuyau et faisons de même pour la constipation.

Inutile de vous faire un dessin, tout le monde connaît se charmant phénomène qui, au mieux, nous fait passer un temps, pourtant précieux, aux toilettes (et pour un rendement souvent décevant), au pire, peut provoquer des douleurs à vous pourrir la vie.
Tout le monde connaît, mais les femmes enceintes un peu plus que les autres. Pas étonnant : entre le bébé qui comprime toute la tuyauterie et les hormones qui relâchent tous les muscles, c’est sûr, ça marche moins bien. Mais ce n’est pas sans conséquence : la constipation, c’est la porte ouverte aux hémorroïdes (là encore, un charmant phénomène assez typique de la grossesse ; mais on s’en occupera la semaine prochaine ; pas tout le plaisir d’un coup !…). D’où l’importance de ne pas laisser s’installer une situation … comment dire… bloquée.

Evidemment, si vous êtes concernée, on vous a déjà dit de boire beaucoup d’eau, de manger des légumes et tout ce qui peut-être riche en fibres (légumes verts, fruits bien murs…), de marcher pour stimuler le système, bla bla bla, vous connaissez tout ça !
Mais pour un résultat rapide et efficace, vous pouvez aussi travailler les points de shiatsu suivants : 11 Gros Intestin, 30 Vésicule Biliaire et 25 Estomac.
On se contentera aujourd’hui des 2 premiers.

Mais avant tout une mise en garde !

Certains vous diront peut-être qu’eux aussi connaissent des points qui soulagent la constipation et vous parleront du fameux 4 Gros Intestin. Il est très connu (bon, pas toujours par son nom, c’est vrai), car c’est un très grand point : il est très puissant et possède de nombreuses indications. Dont la constipation, c’est vrai. Et il est très efficace, vrai aussi.
MAIS IL EST INTERDIT AUX FEMMES ENCEINTES !!!!!!!!! Il fait descendre l’énergie et c’est précisément ce qu’il ne faut pas faire en cas de grossesse. En tout cas, pas avent un certain terme.

Il existe un certain nombre de points qui comme le 4 GI sont interdits ou déconseillés aux femmes enceintes. Alors de manière générale, soyez prudente avec les conseils, si bien intentionnés soient-ils.

11 Gros Intenstin

Il est situé au niveau du coude. Pour être plus précis, à l’extrémité externe du pli du coude quand le bras est fléchi. Et normalement, il est douloureux. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’êtes pas dessus ; tournez autour, vous allez le trouver…
Il fait mal mais il est TRES efficace. Alors il ne faut pas hésiter à y aller franchement. Garder le bras à travailler complètement relâché (posé sur votre cuisse par exemple), et essayer de ne pas crisper non plus le bras ou la main qui exerce la pression. Laisser tomber votre poids du corps dans le point ; la pression sera à la fois plus profonde et plus douce au ressenti.
Si vous vous contractez, la sensation ne pourra pas diffuser et ce sera bien moins efficace. Si au contraire la pression est exercée au bon endroit et que vous arriver à rester suffisamment relâchée, vous pouvez sentir tout le reste du trajet du méridien le long du bras vers le poignet et jusqu’au bout de l’index.

30 Vésicule Biliaire

Il est situé au niveau de l’articulation de la hanche, dans le creux qui se trouve à l’arrière du grand trochanter (c’est à dire l’os qui marque le point le plus large du bassin).
Il n’est pas évident à trouver du premier coup, il faut souvent chercher un peu. Mais il est presque toujours sensible, ça aide. Et surtout, quand on est dessus, on peut sentir tout le reste du méridien « résonner ». Vous percevrez alors une sensation qui diffuse vers le bas de la jambe, peut-être même jusqu’au bout du 4ème orteil.
On le sait, ce n’est pas le point le plus simple à travailler seul, vu sa localisation.
Alors encore une fois, prennez votre temps et essayez de rester aussi détendue que possible. C’est en cherchant seule, en fouillant le creux de vos fesses (parce que finalement, c’est là que ça se passe !), et en écoutant vos sensations, que vous pourrez repérer ce point, quitte ensuite à le montrer à votre partenaire de massage préféré, et profiter cette fois en toute passivité !

Et vive les massages des fesses !

De manière générale, en cas de constipation, il faut ouvrir le bassin. Donc le massage des fesses est plus que recommandé, l’intention étant d’étirer le bas du dos et surtout d’écarter les os du bassin vers l’extérieur. Pour faire de la place en somme. C’est mécanique, ça marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.