Enfin un site de périnatalité qui ne nous parle pas comme à des enfants

logo neuf mois poiur les sages-femmes« Plus si nouveau que ça », nous direz-vous. C’est vrai que ce site, créé par l’équipe du magazine Neuf Mois, fêtera son premier anniversaire dans 2 mois. Ça fait un moment que Le Temps des Mamans comptait vous en parler. Pour se justifier, on va dire que le temps des mamans n’est pas toujours celui du net…
Mais il n’est pas trop tard pour découvrir cette mine d’infos, et dont le ton nous change des sites dédiés à la maternité, mais qui s’adressent aux parents.

Normal, Neuf Mois pour les sages-femmes s’adresse… aux sages-femmes !

On vous entend déjà répliquer « Mais nous sommes des parents, pas des sages-femmes ! » Et alors ? Pourquoi les parents n’auraient-ils pas droit à la même qualité d’informations que les soignants ? Parce qu’ils ne peuvent pas comprendre tous les articles publiés sur le blog ?

Effectivement, certains sujets traités dépasseront probablement le niveau de connaissance du parent lambda. Tout comme ils dépassent celui du Temps des Mamans, soyons francs. Est-ce une raison suffisante pour s’interdire la lecture d’un site de périnatalité qui nous parle enfin comme à des adultes ? Et pas sur le ton neuneuïsant adopté par la plupart des sites consacrés à ce thème ? La réponse est dans la question.

C’est vrai, il est possible qu’on ne saisisse pas toutes les subtilités de l’article consacré aux pré-éclampsies surajoutées et modérées et à leurs traitements respectifs. Ni qu’on sache apprécier à sa juste valeur celui qui traite de l’hémangiome infantile. Par contre, pas besoin d’être sage-femme pour comprendre les bénéfices du massage du périnée ou ceux du clampage tardif du cordon . Pas besoin non plus d’avoir fait des études de médecine pour apprécier cet article remettant en question certains gestes pratiqués de manière quasi systématique par les accoucheurs au moment de la sortie du bébé.

Alors, merci à l’équipe de Neuf Mois pour la création de ce nouveau site et longue vie à Neuf Mois pour les sages-femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.