GNY & CO : une liste des soignants féministes

Your body is a battleground - Barbara KRUGER

Montage photographique de Barbara KRUGER, 1989

Vous en avez marre d’être maltraitée par votre gynéco ? Marre d’avoir mal pendant un examen vaginal ? Marre qu’il ne vous demande même pas l’autorisation de le faire ? Marre de vous sentir jugée dans vos choix de vie, qu’il s’agisse de vos pratiques sexuelles, de la contraception, d’une IVG… ? Marre d’être infantilisée par votre médecin ? Qu’il ne tienne pas compte de vos choix et qu’il veuille décider à votre place ?

On s’arrête là mais la liste est sans fin, malheureusement. Quelle femme peut se vanter de n’avoir jamais connu ce type d’expérience avec un soignant ? Il y a surement quelques chanceuses qui sont passées à travers les mailles de la discrimination et de la maltraitance banale, mais elles sont rares.

Tellement rares qu’un groupe de féministes a décider de créer GYN & CO, un site qui publie une liste des soignants féministes. C’est une liste positive ; ça veut dire qu’on y trouve QUE des professionnels de santé (médecin généralistes, gynéco et sages-femmes) recommandés ; il ne s’agit pas de blacklister les mauvais praticiens (même si ça donne des idées…).
Plus pratique encore que la liste des soignants répertoriés, nous vous conseillons la carte interactive, idéale pour trouver les praticiens recommandés les plus proches de chez vous.

GYN & CO est un projet « collaboratif et évolutif ». Alors à vous de jouer : si vous avez dans votre répertoire un soignant respectueux de la femme, de son corps de ses droits, de ses choix, et du reste, n’hésitez pas à le recommander ! C’est facile. Il suffit de remplir le questionnaire en ligne.

Voilà ; Le Temps de Mamans remercie toute l’équipe de GNY & CO pour leur idée, leur travail et souhaite longue vie à leur site.
Et de notre côté, plus d’excuses à se laisser maltraiter par des cons sous prétexte qu’on a pas trouvé mieux. Des cons… ou des connes, d’ailleurs ! Parce que la bêtise et la méchanceté, c’est comme les anges, ça n’a pas de sexe. C’est là notre seul vrai pouvoir contre les maltraitants : déserter leurs salles d’attente ! Là seulement ils se remettront en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.