Shiatsu et grossesse : comment ça marche ?

estampe japonaise shiatsu femme enceinteAu menu de la semaine prochaine, quelques points à travailler seule ou à 2, qui peuvent faire la différence le jour de votre accouchement.
Mais avant d’en arriver là, Le Temps des Mamans tenait à jeter quelques bases de médecine chinoise. La lecture de ce qui suit n’est pas indispensable pour comprendre l’article de la semaine prochaine.

Mais alors, pourquoi cet article ?

Pour ceux qui n’y comprennent rien au Yin, au Yang et à toutes ces histoires d’énergie, mais qui veulent quand même savoir comment le shiatsu peut aider pendant la grossesse et à l’accouchement.

Et aussi pour ceux qui osent dire que le shiatsu n’est pas recommandé aux femmes enceintes. Et parmi eux, certains praticiens shiatsu ! Car oui, certains praticiens shiatsu déconseillent le shiatsu aux femmes enceintes ! S’ils ne sont pas formés ou qu’ils ne se sentent pas compétent avec ces dames, ils font bien de s’abstenir. Mais il ne faut pas accuser le shiatsu de leur propre incompétence. D’autres, dont je fais partie, s’y risquent. Et les patientes s’en portent très bien. Merci pour elles.
Quant aux autres, qu’ils soient médecins généralistes, gynéco, sage-femme, qui à coup sûr ne déconseille que par ignorance, Le Temps des Mamans n’a que peu de chose à leur dire. Une question peut-être : pourquoi déconseiller le shiatsu et recommander l’acupuncture ? Et une petite remarque : quand on ne sait pas, on ferme sa g…. !

Mais revenons à nos moutons.

Ce qu’on appelle « l’énergie », ou Qi (prononcez « tchi »), circule dans le corps en suivant des canaux appelés « méridiens ». Ces méridiens ne correspondent pas à une structure anatomique précise. Mais ils suivent le même trajet chez tout le monde. Ils représentent chacun une ou plusieurs grandes fonctions du corps et sont parcourus de points, chacun ayant aussi sa fonction.
A travers ces méridiens, l’énergie suit un parcours identique chaque jour. Certains font monter l’énergie des pieds vers la tête ou de la tête vers les mains. Ce sont les Yin, nourriciers. D’autres ramènent l’énergie des mains vers le buste ou du buste vers les pieds. Ce sont les Yang, défensifs.

A chaque phase de vie, la manière dont l’énergie circule dans le corps, se modifie. Et chez une femme, elle se modifie particulièrement pendant la grossesse.
Chez la femme enceinte, le corps doit garder le bébé bien accroché à l’utérus jusqu’au terme, et lui donner un maximum d’énergie nourricière pour se développer. L’énergie des méridiens Yin est alors particulièrement importante. Tout est donc fait pour faire monter l’énergie. D’où quelques désagréments, comme les nausées, les remontées gastriques, la constipation ou les insomnies. Tous ces signes révèlent une montée d’énergie très forte.
Par ailleurs, plus le bébé grandit, plus la circulation se fait difficilement entre le haut et le bas du corps, entrainant un essoufflement, des hémorroïdes, des jambes lourdes, gonflées, des varices…

Pendant la grossesse

Le massage shiatsu va aider le corps à retrouver son équilibre entre les fonctions Yin et Yang. Il va soutenir le travail nourricier nécessaire au bébé, accompagner le corps dans ses transformations, notamment au niveau du bassin, tout en soulageant la maman de ses douleurs.
Il est donc tout autant indiqué pour lutter contre les différents maux de la grossesse que pour réduire le risque de fausse-couche ou d’accouchement prématuré.

A l’approche du terme

Le shiatsu ira au contraire dans le sens de faire redescendre l’énergie pour préparer l’accouchement. Le shiatsuki (le masseur) continuera également d’ouvrir le bassin pour faciliter le passage du bébé, et travaillera certains points clés pour accélérer la dilatation du col de l’utérus et améliorer l’efficacité des contractions.

Voilà, en résumé, ce que le shiatsu peut faire pour vous pendant votre grossesse. Sans compter, bien-sûr, le plaisir de recevoir régulièrement un vrai massage profond, dans une période de vie pleine de changements, de doutes et d’inconfort physique.

2 réactions

  1. Moi-même praticien en Shiatsu à la Réunion depuis 6, j’ai eu l’occasion de le pratiquer sur de nombreuses patientes enceintes, toutes entièrement satisfaites et convaincues des bienfaits procurés par les séances de Shiatsu.
    Excellent article ! Très bien résumé. Merci.

  2. super blog et merci pour cet aparté sur le shiatsu, un véritable bol d’air et de bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.