Accouchement et chute de cheveux

accouchement et chute de cheveux

Voilà Maggie. Maggie a accouché. Et Maggie est embêtée. Car elle perd ses cheveux.

La semaine dernière, Le Temps des Mamans s’est penché sur la tête de Maggie (Grossesse et crinière de rêve), pour expliquer pourquoi les femmes enceintes ont de plus beaux cheveux que les femmes pas enceintes . En effet, pendant sa grossesse, les hormones de Maggie avaient bloqué la chute programmée de ses cheveux. Maggie avait de très beaux cheveux.

Maggie a accouché il y a un mois. Et Maggie perd ses cheveux par poignées ! Chaque matin c’est l’hécatombe sur l’oreiller. Et les blessés graves qui avaient survécu à la nuit passent l’arme à gauche au premier coup de brosse ou succombent à l’appel du siphon sous la douche. Destop est le nouvel ami de Maggie. Et Maggie s’inquiète.

Pas de panique, c’est normal !

Maggie est atteinte d’alopécie post-partum. Ou effluvium télogène. Ça veut dire qu’elle perd tous les cheveux qui ne sont pas tombés pendant la grossesse. Tous ceux qui étaient artificiellement bloqués en phase de croissance par l’avalanche hormonale du deuxième et du troisième trimestre, arrêtent de pousser, et entrent en même temps en phase télogène. En résumé, tous les cheveux qui « auraient dû » tomber pendant les 9 derniers mois tombent tous en même temps.

Impressionnant, donc, mais rien de grave. Juste un retour à la normal. Les cheveux retrouvent leur cycle de vie ordinaire. Leur train-train quotidien, quoi.

Chute des cheveux et vide de Rein

A noter qu’en médecine traditionnelle chinoise, les cheveux sont liés à la fonction Rein. Fonction mise à rude épreuve chez les femmes enceintes et les jeunes mamans. En effet, c’est sur l’énergie des Reins que s’appuie l’organisme pour soutenir la croissance du bébé tout au long de la grossesse. Et c’est encore grâce dans l’énergie des Rein que le corps puise pour mettre au monde ce bébé le jour de l’accouchement. Autant dire que la fonctions Rein a toutes les raisons du monde d’être un peu fatiguée après tout ça. La chute des cheveux dans les semaines qui suivent l’accouchement est donc un signe logique et normal de l’affaiblissement de l’énergie de la mère.

Mais on comprend le choc de Maggie quand on sait que cette hécatombe peut concerner un tiers des poils qu’elle a sur le caillou. Et pas que sur le caillou d’ailleurs ; sur le pubis aussi. Les semaines passent et Maggie se demande quand ça va s’arrêter !

Combien de temps ça dure ?

En moyenne, les femmes qui sont sujettes à l’alopécie post-partum voient les choses revenir à la normale environ 3 mois après l’accouchement. Mais cela peut parfois prendre un peu plus de temps. Toutefois, si au bout de 6 mois, il y a toujours autant de dégâts sur l’oreiller le matin et que vous êtes obligée de déboucher votre douche 2 fois par semaine, il est peut-être temps de consulter un dermatologue. De faire un bilan sanguin, voir un bilan hormonal.
Pour celles qui veulent un peu plus de détail sur la naissance, la vie, et la mort d’un cheveu, vous pouvez consulter le dossier assez complet de passeport santé, ainsi que cet article de Magicmaman.

Que faire pour limiter les dégâts ?

Et on a bien dit « limiter les dégâts ». Parce qu’on ne peut pas empêcher le phénomène.

Allaitez
L’allaitement permet souvent d’atténuer le phénomène et de retarder son apparition. En effet, chez les mamans qui allaitent, la désimprégnation hormonale qui faite suite à l’accouchement est moins brutale. Donc, la chute de cheveux aussi.

Reposez-vous
Facile à dire, nous direz-vous, quand on a un mouflet de quelques semaines à la maison, qui exige une attention de tous les instants, et qui pompe jusqu’à la dernière once de votre énergie. Pourtant, c’est une évidence, la fatigue et le stress auront tendance à amplifier la chute des cheveux. Donc, il faut se détendre, et dormir.

Mangez équilibré
Oui, aujourd’hui, on a envie d’enfoncer des portes ouvertes. N’empêche, c’est vrai. Et privilégiez les aliments riches en Fer : céréales, lentilles, foie – quoi, y’en a qui aime !?! – et chocolat !!!!

Stimulez l’énergie du Rein
Voici quelques aliments qui stimulent l’énergie du Rein :
– soja, châtaignes,
– carottes, pommes de terre, navets, oignons, cèleri rave
– lentilles, épeautre, pois, pois cassés, pois chiches, sarrasin, quinoa, riz rouge
– crevettes, coques, huitres, crabe, moules
– fruits secs.
De manière générale, mangez chaud. Le froid agresse l’énergie du Rein.
Vous pouvez aussi travailler le point de médecine chinoise 1 Rein, situé sur la plante du pied, bien en profondeur et de manière rythmée.

Laissez vos cheveux tranquille
Après, il faut peut-être changer vos habitudes de coiffage. C’est tout con, mais si vous êtes adapte du chignon bien serré, c’est le moment d’essayer autre chose si vous ne voulez pas aggraver la situation.
Dans le même état d’esprit, éviter tout ce qui peut être vécu comme une agression par vos cheveux et votre cuir chevelu : coloration, brushing, permanente, lissage… Attendez au moins 6 mois après l’accouchement avant de leur infliger un nouveau traumatisme. Contrairement à ce que conseille Parents.fr dans cet article.

Pour celles qui trouvent le temps
Les experts en cheveu, comme ici sur Mum-to-be Party, s’accordent à dire que les massages du cuir chevelu stimulent la microcirculation sanguine et l’afflux d’oxygène vers les racines, et vont ainsi stimuler la repousse.
Certains préconisent de ne pas attendre pour avoir recours à un traitement d’à-point, comme ici sur Doctissimo.
Au Temps des Mamans, on n’en pense pas grand-chose. Si ce n’est que ça coûte cher.

En attendant

Finalement, le plus important, c’est de ne pas oublier d’ajouter « Destop » sur la liste des courses. Parce que quand on ramasse la moitié de ses cheveux sur l’oreiller, que notre miroir nous révèle une tignasse toute raplapla, que ça fait encore ressortir les 4 ou 5 valises qu’on se trimballe sous chaque œil, témoin de nos réveils pour tétées/biberons nocturnes, on a pas envie, en plus, de patauger dans l’eau stagnante parce que la baignoire est encore bouchée. On est DEJA de mauvaise humeur. C’est pas la peine d’en rajouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.